Anulingus, quels risques?

J’ai eu rapport sexuel protégé (préservatif) avec un inconnu la semaine passée dans un sauna. Avant de le pénétrer, je lui ai fait un anulingus. Ai-je pris un risque?

L’anulingus (lécher l’anus) représente un risque très faible de transmission du VIH. En revanche ce risque est élevé pour d’autres infections sexuellement transmissibles (IST) et divers parasites intestinaux. Le risque de transmission pour l’hépatite A est par exemple élevé. Le risque de transmission des hépatites B et C (plus graves que la A) est moindre car celles-ci se transmettent principalement par le sang. Ce risque n’est cependant pas exclu. Le lavement ne constitue pas une réduction du risque de maladies infectieuses.
Si vous avez des relations avec plusieurs partenaires, pensez au dépistage régulier des IST (une fois par an environ). Pour ce faire, des informations détaillées sur les centres pratiquant le dépistage en Suisse romande et France voisine sont répertoriées sur cette page: http://www.infotestvih.ch/tous-les-lieux/