Dépistage et VIH

Je voudrais faire un test de dépistage du VIH chez mon médecin traitant mais j’ai peur que le résultat, s’il est positif, soit communiqué à mes parents qui consultent également chez lui.

Un médecin ne peut briser le secret médical en révélant à autrui l’état de santé d’un patient majeur et capable de discernement, sauf dans des circonstances d’urgence de santé publique extrêmes prévues par le législateur. Par exemple, si vous contractez le virus Ebola, les médecins seront certainement autorisés à contacter sans votre accord préalable tous les membres de votre entourage et les personnes que vous avez fréquentées durant la période d’incubation, afin de prévenir la propagation foudroyante de l’épidémie.

Mais le VIH/sida ne fait pas partie des maladies pour lesquelles un tel cas d’urgence est reconnu par la loi. Récemment, à Genève, un praticien a été condamné pour avoir transgressé cette règle et divulgué le résultat positif d’un test de dépistage du VIH. Si vous êtes dans un rapport de confiance avec votre médecin de famille, il peut être utile de lui indiquer au moment du test combien vous êtes soucieux de la confidentialité du résultat, même si a priori il va de soi pour lui qu’il n’est à aucun moment libre d’en parler à vos proches sans votre consentement.

Toutefois, si ceci est sujet à angoisse pour vous, sachez que vous pouvez effectuer un test de façon totalement anonyme dans de nombreux lieux spécialisés de Suisse romande et de France voisine. Vous trouverez la liste complète sous www.infotestvih.ch