Infections sexuellement transmissibles (IST)

Mon ami vient de m’apprendre qu’il a contracté le virus de l’hépatite C et je m’inquiète pour lui et pour moi. Quels sont les risques? Existe-t-il un traitement pour en guérir ?

Oui, il existe heureusement un traitement pour soigner l’hépatite C. Celui-ci doit être pris durant 3 mois et est efficace dans 90% des cas. Malheureusement, ce traitement est très onéreux: si votre ami vit en Suisse, il lui en coûtera environ CHF 60’000. Depuis l’année dernière, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé que le traitement serait remboursé pour certaines personnes dont le foie était fortement endommagé.

Quelques précautions de base permettent d’éviter une transmission et donc de préserver la santé de son foie. Le VHC (virus de l’hépatite C) se transmet lors des contacts sanguins. Il faut ainsi éviter de partager avec d’autres personnes ses seringues, pailles et autres ustensiles servant à s’injecter des drogues. Idem pour les instruments servant à tatouer ou à percer la peau (aiguilles, matériel médical, rasoir, coupe-ongles, etc.) Par ailleurs, même si la transmission par voie sexuelle est rare, les activités pouvant amener à entrer en contact avec du sang sont à risque. Dans ce cas, l’usage du préservatif vous protège aussi du VHC.

Il est conseillé de se faire dépister régulièrement pour éviter que le virus ne s’installe et endommage trop sévèrement le foie. Même si l’hépatite C passe parfois inaperçue et disparaît spontanément au bout de quelques mois, cette situation n’est pas la plus fréquente. Dans la majorité des cas, le traitement est nécessaire. Sachez qu’il n’existe, à l’heure actuelle, aucun vaccin et qu’il est malheureusement possible de contracter le virus plusieurs fois au cours de sa vie.

De nombreuses personnes vivent avec l’hépatite C sans le savoir. À long terme, cela peut avoir de graves conséquences (une insuffisance hépatique, etc.) Si vous pensez avoir pris un risque, pensez à aborder le sujet avec votre médecin.