Quelles peuvent être les restrictions de voyage pour les personnes vivant avec le VIH?

Je vis avec le VIH et je suis sous traitement (trithérapie) depuis 6 ans. J’ai entendu dire qu’il existait des restrictions de voyage pour les personnes séropositives. J’adore voyager et je veux partir cet été. Quels sont vos conseils ?

Si voyager vous passionne, ce n’est pas le fait de vivre avec le VIH qui vous en empêche. Il est néanmoins important de savoir que certains pays interdisent l’entrée de personnes séropositives sur leur territoire. Ces restrictions peuvent être totales ou limitées dans le temps.

Il est particulièrement important de s’informer des restrictions en vigueur avant de planifier un voyage, de même que des mesures prises pour restreindre l’entrée des personnes vivant avec le VIH dans ces pays. Il est à noter que ces restrictions se font de plus en plus rares. La Chine et les Etats-Unis permettent par exemple aux personnes séropositives d’entrer sur leurs territoire depuis début 2010. Des restrictions de voyage sont toujours en vigueur dans des pays ouverts au tourisme tels que le Qatar, les Emirats arabes unis ou encore la Russie.

Comment ces pays peuvent-ils identifier des personnes séropositives? Au travers des trithérapies transportées si la personne concernée est sous traitement. La collaboration de votre médecin peut être nécessaire si vous vous rendez dans un pays avec des restrictions. Vous pouvez lui demander de vous fournir un certificat médical expliquant que les médicaments sont pour un traitement chimiothérapeutique ou un déficit immunitaire.

Il est particulièrement déconseillé d’expédier ses médicaments en avance (démarche compliquée et difficile de s’assurer qu’ils arrivent à destination dans les délais), de se procurer les médicaments sur place (pas remboursés et chers) ou encore d’interrompre son traitement.

Le site Internet HIV Travel (www.hivtravel.org) offre une information à jour concernant les restrictions de voyage toujours en vigueur à l’égard des personnes vivant avec le VIH.

Enfin, lors de voyages à l’étranger, un problème fréquent est l’arrêt du traitement causé par la perte ou le vol du bagage qui contenait les médicaments. Il est donc conseillé de voyager avec ses médicaments dans son bagage à main accompagnés d’une liste de traitement signée par le médecin afin de justifier le passage de ceux-ci aux contrôles de sécurité. Il est recommandé d’avoir aussi une boîte de réserves dans la valise en soute.