Rapport avec une personne ayant une IST, dois-je consulter?

Un partenaire sexuel m’a annoncé avoir une IST mais il ne m’a pas dit laquelle, juste d’aller me faire dépister. J’ai effectivement eu un rapport avec lui récemment mais nous avons utilisé un préservatif lors de la pénétration et depuis, je n’ai senti aucune démangeaison ou brûlure au sexe. Je ne suis donc pas inquiet, dois-je vraiment consulter?

Les infections sexuellement transmissibles (IST), comme par exemple les condylomes, herpès, hépatite-B, syphilis, gonococcie, chlamydia, sont des infections qui peuvent en effet être transmises d’une personne à une autre par contact sexuel. Mais ces IST se transmettent également plus facilement que le VIH, parfois par simple contact ou même par le baiser (herpès, syphilis): de ce fait le préservatif ne suffit pas toujours à s’en protéger.
Par ailleurs, il faut savoir que les IST peuvent être asymptomatiques ou au contraire provoquer des symptômes comme des irritations, boutons, plaies, écoulements au niveau du sexe, de la peau autour du vagin, du pénis, de la bouche, de l’anus ou parfois sur tout le corps. Les IST peuvent rendre également les muqueuses plus fragiles et augmenter ainsi le risque d’être infecté par le VIH.
Par conséquent, si votre partenaire vous le recommande, il vaut effectivement mieux consulter un médecin, un hôpital ou un Checkpoint afin de procéder à un dépistage. Une fois diagnostiquées, ces infections se traitent facilement et totalement.

De même, si vous avez eu un rapport sexuel non protégé ou si vous ressentez des symptômes inhabituels comme des brûlures et/ou démangeaisons, il est vivement conseillé de consulter rapidement.
Enfin, si vous avez des relations avec plusieurs partenaires, pensez au dépistage régulier des IST (une fois par an environ). Pour ce faire, des informations détaillées sur les centres pratiquant le dépistage en Suisse romande et France voisine sont répertoriées sur le site: http://www.infotestvih.ch/tous-les-lieux/