Souscrire à une assurance-maladie lorsque l’on vit avec le VIH

Je vis à Genève et je viens d’apprendre ma séropositivité. Je crains maintenant que mon assurance-maladie refuse de continuer à me couvrir. Qu’en est-il?

L’assurance de base (LAMal) est obligatoire pour toutes les personnes vivant en Suisse, car elle a pour but de couvrir tous les besoins en soins médicaux de base des personnes assurées. C’est-à-dire qu’elle ne peut en aucun cas vous radier ou refuser de continuer à vous couvrir, quel que soit votre âge et votre état de santé. Comme tout autre assuré, vous avez également le droit de changer librement de caisse d’assurance maladie tous les 30 novembre.

Les caisses maladie proposent une assurance de base sur l’un de ces deux principes: tiers garant ou tiers payant. Le tiers payant est conseillé pour les personnes souffrant de maladie chronique aux traitements réguliers et coûteux. En effet, dans le système du tiers payant, le médecin ou le pharmacien envoie la facture directement à la caisse maladie de l’assuré pour demander le paiement. L’assuré ne reçoit qu’une copie de la facture avec le détail des prestations et évite ainsi de devoir avancer les frais de son traitement.

À retenir: C’est uniquement lors d’une demande d’adhésion à une assurance complémentaire que l’on a le droit de vous soumettre à un questionnaire de santé. Les assureurs refusent systématiquement la couverture complémentaire aux personnes vivant avec des maladies chroniques, faites donc très attention à ne pas résilier votre assurance complémentaire si vous en avez une!